Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEditorialEducationLe MatinalLiens UtilesMondePolitiqueSantéSanté & EnvironnementScience et TechSociétéSportArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSébastien AjavonSoumanou OkéYayi BoniFrédéric Behanzin

Le FMI décerne un satisfécit au gouvernement malgré la galère qui sévit

24HauBenin.info - Article original. Indexé le dans Economie.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Le FMI décerne un satisfécit au gouvernement malgré la galère qui sévit

Le Fonds monétaire international (FMI) est satisfait de la gestion budgétaire du gouvernement de Boni YAYI. Au terme de deux semaines d’évaluation en République du Bénin, une mission du FMI conduite par le conseiller du Département Afrique, M. Mario de Zamaroczy, a été reçue, ce lundi 30 juillet par le chef de l’Etat, Boni Yayi au palais de la Marina.

Comme tous les 6mois, la délégation du Fond monétaire international est venue évaluer la situation macro économique du Bénin. Ladite évaluation qui a porté sur sa revue trimestrielle de l’économie béninoise s’est soldée par le satisfecit que le Fonds monétaire international a décerné à la gestion budgétaire du Bénin>

« Nous avons jugé satisfaisante la situation budgétaire du pays au mois de juin 2012 », a indiqué M. Mario de Zamaroczy, Chef de mission du FMI au terme de l’entretien avec le président de la République. Outre la bonne appréciation de la mission sur les performances et efforts budgétaires du Bénin, le FMI a fait remarquer que les objectifs retenus par le gouvernement lors de la dernière revue du Fonds ont été globalement atteint.

Selon M. Mario de Zamaroczy , l’entretien qu’ils ont eu avec le chef de l’Etat a essentiellement porté sur la question de la croissance économique du pays. « Le premier semestre de l’année 2012 a été surtout marqué par une augmentation du niveau général des prix sur les marchés, consécutif aux événements survenus dans le secteur pétrolier nigérian. La pression inflationniste est en train de tomber et nous espérons que le Bénin va retrouver un niveau de prix normal », a déclaré le Chef de mission du FMI. « Au niveau de la performance budgétaire nous avons eu le plaisir de constater que les objectifs sur lesquels nous étions mis d’accord au mois de janvier pour le premier trimestre et le second trimestre 2012 ont été respecté tant au niveau des recettes et des dépenses. Mais pour renouer avec la croissance, nous estimons que le gouvernement devra relever deux défis, à court et moyen terme. »

Il s’agit de renouer avec le partenariat public-privé dans le secteur cotonnier et la remise en scelle du Programme de vérification des importations (PVI) nouvelle génération.

« Nous comprenons que les autorités sont actuellement en négociation pour revenir sur un cadre visible à l’ensemble des opérateurs économiques et qui permette de continuer le développement du Bénin de façon harmonieuse car ces secteurs ont des conséquences importantes sur la croissance du pays », a insisté le FMI. Abordant avec le Chef de l’Etat la question du développement économique du Bénin à moyen terme, Mario de Zamaroczy pense que le gouvernement du Bénin doit relever le défi d’une croissance annuelle de 3 à 4%.La délégation du FMI compte accompagner le Bénin dans cette marche vers la croissance qui va permettre à notre pays de décoller économiquement et de réduire la pauvreté

E. ABALL Titrage : Rédcation 24 Heures au Bénin

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 24HauBenin.info. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com