Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEditorialEducationLe MatinalLiens UtilesMondePolitiqueSantéSanté & EnvironnementScience et TechSociétéSportArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSoumanou OkéYayi BoniMathurin NagoFrédéric Behanzin

Les magistrats fustigent le gouvernement et entrent en grèves dès mardi prochain

24HauBenin.info - Article original. Indexé le dans Société.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Les magistrats fustigent le gouvernement et entrent en grèves dès mardi prochain


Réunie en Assemblée Générale Extraordinaire ce jour vendredi 27 juillet 2012 et après avoir examiné les points inscrits à l’ordre du jour à savoir :
- Compte rendu de l’évolution de la situation du décret n°2012-143 du 07 juin 2012 portant frais de justice criminelle, correctionnelle et de police ;

- Analyse de la décision du Conseil Extraordinaire des Ministres annulant la prise de service de Monsieur Victorien ATTOLOU à la tête de la Fédération Béninoise de Football en exécution de l’arrêt n°025/12 du 12 juillet 2012 rendu par la Cour d’Appel de Cotonou ; L’Union Nationale des Magistrats du Bénin a adopté deux (02) résolutions :

- Une motion de protestation relativement à la décision du Conseil extraordinaire des ministres en sa séance du 25 juillet 2012 par laquelle ledit conseil a annulé la passation de charge intervenue entre le comité exécutif de la Fédération béninoise de Football dirigé par Monsieur Moucharafou ANJORIN et celui présidé par Monsieur Victorien ATTOLOU suite à l’arrêt sus-indiqué.

Sur ce point, il ressort des conclusions de l’Assemblée Générale Extraordinaire des Magistrats qu’un tel acte constitue une violation du principe sacro-saint de séparation des pouvoirs qui reste l’une des caractéristiques essentielles de l’Etat de droit et qui est consacré par l’article 125 de la constitution béninoise du 11 décembre 1990 ;

- Une motion de grève suite au silence constitutif de mépris de la part du gouvernement et plus particulièrement de Madame le Garde des Sceaux vis-à-vis des Magistrats sur la crise ouverte depuis un certain temps au sein de la famille judiciaire.

Par cette dernière motion, l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’UNAMAB décide d’observer une grève d’avertissement de soixante douze (72) heures pour compter du mardi 31 juillet 2012 à zéro heure au jeudi 02 août 2012 à vingt quatre (24) heures.

En tout état de cause, l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’UNAMAB rend le gouvernement responsable de toutes les déconvenues qui découleraient de l’indifférence affichée dans la résolution de cette crise.

Fait à Cotonou, le 27 juillet 2012

Le Bureau Exécutif de l’UNAMAB

.............................................................................................

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 24HauBenin.info. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com