Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Locales Diaspora Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEducationPolitiqueScience et TechArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSébastien AjavonSoumanou OkéYayi BoniAdrien Houngbédji

Bénin : l’agriculture contribue à environ à 34,3% du PIB

Afriscoop.net - Article original. Indexé le dans Economie.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!


Bénin : l’agriculture contribue à environ à 34,3% du PIB (Xinhua) — Le secteur agricole contribue à environ à 34,3% au Produit intérieur brut (PIB) du Bénin, selon le directeur du cabinet du ministère béninois de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le Dr Idrissou Touré Yacoubou. "Au Bénin, le secteur agricole constitue la principale source de création de richesse. Plus de 60% des actifs masculins et 35,9% des actifs féminins réellement occupés exercent une profession agricole", a affirmé à Xinhua, vendredi, le Dr Idrissou Touré Yacoubou. Pour ce responsable politique du département de l’Agriculture au Bénin, la contribution du secteur au PIB est de l’ordre de 34,3% . "La production végétale y est prépondérante et intervient en moyenne pour 24,1% tandis que les productions animale et halieutique y contribuent respectivement pour 5,9% et 4,2%", a-t- il révélé, déplorant les difficultés qui minent les potentiels agricoles dont disposent le pays. "En dépit des potentialités, notamment disponibilité de terres cultivables et de main d’oeuvre, réseau hydrographique fourni, les ressources pastorales, dont dispose le secteur, il reste confronté à d’énormes difficultés marquées par : la forte dépendance des aléas climatiques, le nombre limité des exploitations de grande taille, le faible taux d’utilisation d’intrants spécifiques et d’équipements agricoles mécanisés adéquats, la non maîtrise de l’eau, la faible transformation des produits agricoles, le taux élevé des pertes post récolte, le faible accès au marché et le mauvais état des voies de dessertes rurales", a-t-il énuméré. Il a expliqué que à ceci s’ajoute la contre-performance que connaît ces dernières années la filière coton, filière d’exportation dont l’économie nationale reste fortement tributaire. "Pour surmonter ces contraintes et améliorer la contribution du secteur à la réalisation de la vision de faire du Bénin une puissance agricole, un processus de réflexions concertées entre tous les acteurs du monde agricole et rural a été engagé et a conduit à l’élaboration du plan stratégique de relance du secteur agricole (PSRSA), a-t-il annoncé.
.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Afriscoop.net. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com