Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEditorialEducationLe MatinalLiens UtilesMondePolitiqueRubriquesSantéSanté & EnvironnementScience et TechSociétéSportArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSébastien AjavonPatrice TalonAdrien HoungbédjiFrédéric Behanzin

Escroquerie aggravée en France : LE BENINOIS ISAAC CHALLA ARRETE EN FRANCE

L'autre Fraternité - Article original. Indexé le dans Politique.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Escroquerie aggravée en France : LE BENINOIS ISAAC CHALLA ARRETE EN FRANCE

Ce n’est plus un secret pour personne que l’escroquerie par Internet est devenue un sport quasi national au Bénin. Si beaucoup de jeunes gens s’y adonnent aujourd’hui, au vu et au su de leurs parents, c’est parce que ce mode d’enrichissement a rendu des aînés assez fortunés. Actuellement, trois de nos compatriotes sont en difficultés avec la justice pour être activement impliqués dans une vaste escroquerie ayant porté sur 535 retraits pour 390.000 euros.

D’après plusieurs sources proches de la famille et du voisinage des nommés Monrayo THOO, Simplice AHOUANDJINOU et Isaac CHALLA, ces derniers sont activement impliqués dans une organisation bien structurée composée dans une large mesure de malfaiteurs d’origine béninoise commettant des escroqueries. En réalité, le fait ne doit surprendre personne car il de notoriété publique que depuis de bonnes années, des ressortissants béninois se sont progressivement spécialisés dans cette forme d’escroquerie prenant parfois le dessus sur leurs initiateurs que sont les Nigérians et les Camerounais. D’ailleurs, cette forme d’escroquerie sur Internet est communément appelée « Four One Nine » en référence à l’article 419 du Code de procédure Pénale nigérian qui réprime ces genres d’infractions. Au pays des lions indomptables, ces escrocs sont appelés Fémans. Dans leur quotidien, ce sont des individus qui mènent une vie où le luxe rime avec relations au sein de la classe dirigeante. Au Bénin, depuis une dizaine d’années d’ailleurs, ce sont des individus qui sont arrivés à se faire positionner sur des listes électorales qui leur ouvrent les portes du parlement. Ceci met à l’abri en cas de poursuites judiciaires, à moins qu’il y ait une levée de cette immunité>

Ce qui est rare voire irréaliste, corruption oblige ! Cet atterrissage brutal et inattendu des escrocs dans ce milieu très honorable a d’une certaine manière légitimé cette race de criminels. Il n’est pas rare également de voir ces messieurs s’afficher en grande camaraderie avec des personnalités officiant dans l’appareil judiciaire, ce qui est surprenant. Logiquement, les hommes politiques ont donc grandement ouvert les portes du monde politique à des acteurs indélicats.

Monrayo THOO, Simplice AHOUANDJINOU et Isaac CHALLA sévissent en France

Mais s’agissant de ce qui se passe actuellement en France avec nos trois compatriotes, il convient de rappeler que ces trois noms sont pour l’instant inconnus du grand public. Selon nos investigations, Monrayo THOO, Simplice AHOUANDJINOU et le cerveau du groupe Isaac CHALLA, ne sont pas des personnages gravitant autour des partis politiques. Ils n’auront pas alors à avoir le soutien de la classe politique qui n’a pas l’habitude de voler au secours de leurs bailleurs de fonds ou de leurs acteurs issus de ce milieu sulfureux. Ces trois Béninois vont probablement affronter les rigueurs de la loi française en ne comptant que sur les prouesses de leurs propres conseils. Et déjà on peut prédire que la partie sera rude pour cette bande et pour cause. Il est reproché à ce trio d’escrocs de grands chemins des faits graves puisque qu’il s’agit d’actes prévus et punis par la loi. Certes, les faits sont commis à travers la France et leur pays d’origine, le Bénin. Toutefois, ils ont délibérément choisi d’opérer sur le sol où ils résident car si Isaac CHALLA et Monrayo THOO résident habituellement à Nantes, Simplice AHOUANDJINOU vit à Metz. Et pour entrer dans quelques détails, il est utile de rappeler que ce sont les deux autres qui ont fini par désigner Isaac CHALLA comme étant leur mentor.

Plusieurs sources proches du dossier indiquent par exemple que le 26 novembre 2009, un individu effectuait un retrait dans un bureau de poste d’Antony, en France. Que subitement l’usager prend la fuite abandonnant sur place un passeport falsifié portant une photographie identifiant formellement Isaac CHALLA. Plus grave encore, il fut démontré plus tard que ce même passeport avait déjà servi à procéder à 59 retraits de mandats pour un montant total de 56.000 euros provenant intégralement d’escroquerie sur Internet. Des investigations minutieusement conduites par les services compétents, il semble que sur une période de douze mois, cette escroquerie a permis de générer aux trois bandits près de 800.000 euros au détriment de 1.200 victimes. Autre particularité des faits d’armes du groupe de Isaac et consorts, ils ont pour habitude d’utiliser, lors des retraits d’argent aux guichets de Western Union, l’identité de personne vivant effectivement mais qu’ils utilisent aussi de vrais documents d’identité déclarés perdus ou volés par leurs véritables titulaires.

Pour escroquer leurs futures victimes, la bande à Isaac utilise des méthodes pourtant bien connues déjà variant entre la location et l’achat d’avances de fonds devant permettre de réserver un bien tandis que ces délinquants ne disposaient d’aucun bien à promettre à la location ou à la vente, ni encore du moindre droit sur ces choses. Ils utilisent également des sites Internet mettant en relation des bailleurs et des locataires d’immeubles comme des vendeurs et des acheteurs de différents biens. Loin de calmer les ardeurs de ces individus, ces ennuis ne seront qu’un coup d’épée dans l’eau étant entendu que l’escroquerie sur Internet est devenue ces dernières années une activité très intéressante pour leurs escrocs. Aussi paradoxal que la chose puisse paraître, on compte parmi ces messieurs des personnes apparemment au dessus de tout soupçon. Il en existe qui ont leur entrée dans les palais présidentiels ou dans les domiciles des plus hautes personnalités de l’Etat. Au Bénin comme dans plusieurs autres pays de la sous région, seuls les Etats ont la solution face à ce fléau qui a atteint l’entourage familial de nos hommes d’Etat.

Claudine DEGLA

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site L'autre Fraternité. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com