Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Locales Diaspora Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEducationPolitiqueScience et TechArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentPatrice TalonSoumanou OkéYayi BoniEmmanuel Akpona

Défaite du Bénin face au Rwanda : EDME CODJO A RATE LE COACH

L'autre Fraternité - Article original. Indexé le dans Sport.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Défaite du Bénin face au Rwanda : EDME CODJO A RATE LE COACH

Alors que l’équipe des Ecureuils du Bénin recevait son homologue du Rwanda hier au stade Charles de Gaulle à Porto-Novo, elle s’est effondrée dans une forte humiliation en concédant une défaite de 0 but contre 1 à domicile. Toute chose qui n’a pas été du gout des supporters

Un but contre zéro, c’est le score qui a sanctionné le matche Bénin-Rwanda. Alors qu’ils étaient battus à l’aller sur le score lourd de 3 buts à 0 à Kigali, les « Amavubis » du Rwanda ont  renvoyé hier dimanche l’ascenseur aux Ecureuils  à domicile en les battant sur le plus petit des scores (1-0). Ceci, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Can/2012 de football. Bien qu’ils soient déjà éliminés de la course de 2012, les Rwandais n’ont pas fait dans la dentelle devant leurs adversaires. Dès le coup d’envoi du match, les poulains d’Alfred Nshimiyimana  ont pris rapidement le contrôle des opérations en milieu du terrain. Le système 4-4-2 mis en place par Edmé Codjo est asphyxié>

7è mn, Djamal Fassassi perd une balle à quelques centimètres de la ligne médiane. Le dossard 14 Rwandais, Hussein Sibomana la reprend et levant tête, il trouve l’un de ses partenaires bien démarqué sur le flanc gauche et lui adresse une jolie passe. Arsène Méninsou qui jouait en position de latéral gauche apprécie mal la trajectoire de la balle. Un grand cafouillage s’installe dans le camp des Ecureuils. C’est alors que les Amavubis ouvrent le score par le truchement du dossard Médié Kagéré. Malgré la détermination et l’abnégation affichée par le capitaine Stéphane Sèssègnon, les Rwandais tiennent bon jusqu’à la fin des 45 premières minutes. Avec leur football fade, insipide et non convaincant, les Ecureuils n’ont pu revenir au score jusqu’à la fin de la partie et ce, malgré les multiples changements opérés par le coach Edmé Codjo. Cette défaite amère n’a pas été du tout du goût du capitaine Stéphane Sèssègnon. Approché peu après le coup de sifflet final du match, le seul joueur béninois à tirer son épingle du jeu, a laissé entendre qu’il y a beaucoup de choses qui n’ont pas marché lors de cette rencontre. « Nous avons besoin d’une victoire pour clôturer en beauté la compétition, mais nous sommes passés à côté. Il faut que tout ceux qui devraient continuer l’aventure avec nous reviennent », a fait savoir le capitaine des Ecureuils. Avec cette défaite, les Ecureuils sont désormais surclassés dans leur poule par les guêpes du Rwanda. Ils héritent de la 4è place et sont donc classés derniers de la poule H avec seulement 5pts -3 derrière le Burundi 3è avec 6pts-2, le Rwanda 2è avec 6pts-6 et la Côte d’Ivoire première du groupe avec 18pts +15. Avec cette ennième defaite, on peut dire que le coach Edmé Codjo a raté le coach Tous les regards  sont désormais tournés vers les prochaines éliminatoires de la Can/2013. Mais avant, les Ecureuils du Bénin suivront la Can/2012 devant leur petit écran.

E. Y

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site L'autre Fraternité. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com