Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEditorialEducationLe MatinalLiens UtilesMondePolitiqueRubriquesSantéSanté & EnvironnementScience et TechSociétéSportArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentPatrice TalonSoumanou OkéEmmanuel AkponaMathurin Nago

Entraide et solidarité de groupe à Womey : Les femmes de l’Anafeg se refusent à l’assistance circonstancielle

La Presse du Jour - Article original. Indexé le dans Société.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Entraide et solidarité de groupe à Womey : Les femmes de l’Anafeg se refusent à l’assistance circonstancielle

10 août 2011  

Les femmes de Gbodjè-Womey ont compris la nécessité de se mettre ensemble pour mieux assurer  leur  bien-être. En créant l’Association Naguézé des femmes de Gbodjè-Womey (Anafeg), ces dames, ménagères,  revendeuses, institutrices et autres pensent qu’il est temps que la femme béninoise s’occupe d’elle-même, au lieu de toujours continuer à attendre les appuis des hommes. Leur devise « rigueur, discipline, persévérance» est d’ailleurs évocatrice de ce qu’elles pensent faire de cette association. Selon la présidente Mélanie Aklamavo Sodé, «Anafeg n’est pas créée pour animer des meetings politiques, pour applaudir à tout vent les politiciens, ou encore pour leur faire des sandwichs. Non et non, nous existons pour  nous prendre en charge, nous entraider, venir en aide aux femmes les plus démunies de notre quartier »>

Si l’idée de mettre sur pied cette association trottait dans leur tête depuis fort longtemps, quelques réticences et hésitations ont fait traîner les choses. Mais depuis peu, le bébé a vu le jour et chacune des membres lui apporte déjà les soins nécessaires. Plusieurs initiatives sont en cours dont une  tontine  hebdomadaire assez modeste, 500 Fcfa par femme, laquelle sans doute, soulagera beaucoup les unes et les autres, d’après Mmme Mélanie Aklamavo Sodé. D’autres formes de cotisations sont également instituées pour venir en aide aux femmes membres éplorées ou affectées par quelque autre situation malheureuse. Mais il n’y aura pas que de tristes cas à soutenir. Les cérémonies de baptême, de communion ou autres festivités seront également  prises  en compte, en cas de besoin.  La naissance de cette association suscite  un engouement sans pareil dans ce quartier périphérique de Cotonou, situé sur la route de Ouidah, au point où le nombre d’adhérentes est actuellement proche de la centaine. Les autorités locales, dont le Chef d’arrondissement de Godomey, Germain Cadja Dodo  et le maire d’Abomey-Calavi, Patrice Hounsou-Guèdè ont accueilli l’initiative avec enthousiasme et ont déjà rencontré les membres de l’Anafeg. En défilant à Calavi, lors du 1er août dernier, elles n’ont pas manqué de susciter le regard admiratif de la grande foule présente. Notons que ces femmes réunies au sein de l’Anafeg, se retrouvent dans le quartier tous les mercredis, pour échanger. Elles sont conduites par un bureau exécutif au sein duquel on retrouve, entre autres, Mme Constance Dovonon, Vice-présidente, Mme Clarisse Agbanlin, Secrétaire générale et, Mme  Eléonore Dagan née Sossou, Trésorière générale.

Dénis Magnidet

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site La Presse du Jour. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com