Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Locales Diaspora Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEducationPolitiqueScience et TechArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSoumanou OkéYayi BoniAdrien HoungbédjiEmmanuel Akpona

Interférence du pouvoir dans les désignations de la société civile au Cps : La machination sera dénoncée ce jour

La Presse du Jour - Article original. Indexé le dans Politique.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Interférence du pouvoir dans les désignations de la société civile au Cps : La machination sera dénoncée ce jour

22 juin 2009  

Les membres de la société civile seront face à la presse ce jour pour dénoncer les manœuvres du gouvernement. La mascarade organisée jeudi dernier pour remplacer le représentant de la société civile à la Commission politique de supervision du processus de la Lépi sera mise à nu.
Des membres de la société civile forcés à Dassa jeudi dernier pour agir contre leurs organisations pourraient faire des révélations ce jour. Invités à Dassa jeudi pour rencontrer  un  ministre, ils ont été contraints plutôt à remplacer M. Orden Aladatin qui était désigné le 1er juin dernier pour représenter la société civile dans la commission politique de supervision>

Il parait même qu’une haute autorité, président d’institution, a agi sur la personne désignée pour qu’il soit candidat au remplacement de M. Orden. Mais la Société civile ne s’avoue pas vaincue et entend faire un recours devant les hautes juridictions. Car, la cour suprême avait déjà tranché l’année dernière pour refuser au gouvernement de s’immiscer dans les désignations de la Société civile. Mais à Dassa jeudi dernier, ce sont des  Directeurs départementaux Chargés des relations avec les institutions qui ont manipulé les membres de la société civile pour arriver au résultat recherché. Des préfets s’y seraient mêlés  et  c’est la présence d’une délégation des responsables de la société civile sur les lieux qui a dissuadé le Ministre qui était dans les environs de se porter sur les lieux. Ceux qui ont subi le chantage sur les frais de voyage et qui n’étaient pas d’accord avec ce qu’on leur a fait faire pourraient faire les dénonciations pour montrer comment le gouvernement à travers certains cadres du Mcri interfèrent  dans les affaires de la société civile au point de pousser à conclure à une machination du gouvernement. Si des pressions du pouvoir n’étaient exercées, des révélations seront portées ce jour sur la place publique.

Grégoire Amangbégnon

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site La Presse du Jour. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com