Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEditorialEducationLe MatinalLiens UtilesMondePolitiqueSantéSanté & EnvironnementScience et TechSociétéSportArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSébastien AjavonYayi BoniAdrien HoungbédjiEmmanuel Akpona

Nouvelle transition

La Presse du Jour - Article original. Indexé le dans Politique.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Nouvelle transition

31 octobre 2008  

Le troisième gouvernement de Boni Yayi n’aura pas une longue durée de vie. C’est du moins ce que pensent aussi bien des ministres que des observateurs de la situation politique de notre pays. Un gouvernement qui voit le jour dans la précipitation, a toutes les chances de disparaître dans les mêmes conditions.
Dans un premier temps, il y a que certains proches du chef de l’Etat continuent de se demander pourquoi ce dernier a, comme sur un coup de tête fini par faire sortir la liste qui, depuis des mois, était pourtant prête, alors que les négociations avec le G13 et le G4 n’étaient pas encore terminées ? Une interrogation à laquelle on peut pourtant facilement répondre. Les événements du 22 octobre 2008, ont fait peur au Chef de l’Etat qui y voit déjà une menace pour le fauteuil de Mathurin Nago et le sien. Pour briser cet élan, il n’a trouvé que cette carte. Malheureusement, les députés Ahossi et Houdé n’ont pas mordu à l’appât, ce qui a du coup, rendu nulle et de nul effet cette stratégie>

Secundo, il y a que avec la formation du troisième gouvernement de Boni Yayi, la mouvance déjà fragile s’est complètement disloquée. Il y a eu encore plus de mécontents qu’auparavant. Le nombre élevé de ministères (30) n’a pas réglé les problèmes déjà existants. Les députés Fcbe dans leur majorité ne sont pas contents, simplement parce que le combat qu’ils menaient depuis qu’il est question de former une nouvelle équipe gouvernementale, est sans suite. En dehors de leur collègue Séidou Alassane qui rejoint l’Exécutif, on parle du transhumant Rb Zéphirin Kindjahoundé qui a réussi à positionner quelqu’un. La conséquence est qu’ils ont le sentiment que la casquette Fcbe ne donne plus droit à quelque avantage que ce soit auprès de Boni Yayi. Dans la même logique, ce remaniement a fait perdre à Boni Yayi des amis qu’on voyait très proches de lui comme Kessilé Tchala, Soumanou Toléba. Le nouveau gouvernement a proposé une cassure aussi bien dans le cercle restreint du chef de l’Etat que dans son entourage élargi. Un nouveau problème qu’il mettra du temps pour régler. Enfin, quand on observe bien la composition de cette nouvelle équipe, il est aisé de constater que politiquement, elle ne pèse pas grande chose. Mis à part quelques poids politiques comme l’ancien maire de Kandi, le ministre Bernard Lani Davo, l’honorable François Abiola, il n’y a rien à espérer véritablement des autres, du moins politiquement. La nouvelle équipe est donc loin d’être celle qui permettra au Chef de l’Etat d’affronter l’échéance de 2011. Autant de raisons qui font croire que c’est vraiment une nouvelle transition qui commence.

par Marie-Richard Magnidet

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site La Presse du Jour. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com