Edition béninoise: plus de 30 journaux en temps réel !
Revue de presse Lettre ouverte Conseil des ministres AfriqueCultureDiplomatieEconomieEditorialEducationLe MatinalLiens UtilesMondePolitiqueSantéSanté & EnvironnementScience et TechSociétéSportArchives Futu Xélu !! 
Populaires en ce momentSébastien AjavonSoumanou OkéYayi BoniMathurin Nago

Assemblée Nationale : Le contrôle du député Firmin Biokou pourrait échapper à Fagbohoun

La Presse du Jour - Article original. Indexé le dans Politique.
Applications mobile iOS et Android
Pharmacies de garde dans plusieurs pays africains
Et bien d’autres fonctionnalités!

Assemblée Nationale : Le contrôle du député Firmin Biokou pourrait échapper à Fagbohoun

7 novembre 2008  

L’Assemblée Nationale a enregistré hier l’admission au rang des députés des suppléants des honorables Alassane Seydou et François Abiola appelés au gouvernement. Après leur présentation à leurs collègues, Chabi Toko Dari et Firmin Biokou ont aussitôt fait leur baptême de feu avec le vote  de la motion pour l’étude en procédure d’urgence de la loi portant modification de certains articles de la loi organique de la Haac.  Celui qui aura attiré l’attention des uns et des autres au cours de cette séance plénière est le nouveau député Firmin Biokou. Comme le faisait celui qu’il a remplacé, il a voté par abstention malgré la présence du président Séfou Fagbohoun.

Le Madep du président Séfou Fagbohoun est aujourd’hui au bord de l’éclatement. Le départ de certains de ses militants de premier au gouvernement continu de faire couler encre et salive>

Hier à l’Assemblée Nationale, la preuve d’un malaise au sein de cette formation politique membre du G4 a été donnée avec le vote exprimé par le suppléant de l’ancien député François Abiola qui faisait son baptême de feu au Parlement. Malgré la présence du président Séfou Fagbohoun, le désormais député Firmin Biokou a voté par abstention la motion pour l’étude en procédure d’urgence de la loi portant modification de certains articles de la loi organique de la Haac. Cet acte qui n’a fort heureusement pas eu d’incidence sur la cohésion des forces politiques anti-cauris à l’Assemblée Nationale a pourtant laissé plus d’un interrogateur.

Pour les uns et les autres en effet, le désormais honorable Firmin Biokou a confirmé ce qui se disait dans des milieux proches de la Fcbe. « Si Boni Yayi a réussi à convaincre l’honorable François Abiola d’aller au gouvernement, c’est qu’il sait qu’il a la main mise sur son suppléant », indique t-on dans les milieux proches de la mouvance présidentielle. Avant de poser son acte l’honorable Firmin Biokou qui était venu à l’Assemblée Nationale avec une forte mobilisation des populations de Sakété a d’abord flirté avec des députés Fcbe même dans leur bureau. Il était accompagné par l’un des hommes de main du ministre François Abiola. Il s’agit de l’homme d’affaires Fataï Kayodé, alias DK qui a eu même l’audace de s’assoire dans l’hémicycle sans être inquiété par les agents de sécurité. Après avoir effectué ce vote et profitant de la suspension demandée par un des députés des forces anti-cauris, l’honorable Firmin Biokou a quitté l’Assemblée Nationale. Il a donc annoncé les couleurs de ce qu’il pourrait ne pas suivre à la lettre des consignes de vote que lui dictera son parti.

Affissou Anonrin

.
Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site La Presse du Jour. Jolome News n'offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire


Publicité -  Jolome Bénin © 2007-2014 - news (arobase) jolome.com